le distinguo du coach

Liberté chérie j’écris ton nom. Responsables de leurs propres choix, telle est la première vertu reconnue à nos clients. Alors qu’ils sont demandeurs d’accompagnement c’est une façon par cette reconnaissance de leur rendre leur puissance de décisions, voire de redécisions. Deux visions paradoxales pour illustrer ce qui peut sembler en être une troisième.
CG Jung puis P Watzlavick ont repris l’idée d’énantiodromie d’Héraclite. Savoir : tout excès tend à se transformer en son contraire. Qui trop embrasse mal étreint. Paradoxal. Autrement dit lâcher prise pour obtenir.
Bien qu’à sa source sémantique l’hérétique désigne celui qui est apte à choisir, le sens commun a finalement désigné la personne qui défend des idées opposées à celles généralement admises. Sortie de secours du paradoxe d’Abilène ?
Non, simples biais cognitifs, ici dénommés biais de cadrage. Lorsque nos clients viennent chercher du soutien et qu’in fine par l’art du questionnement ils le trouvent en eux-mêmes ils recouvrent alors une liberté qu’ils se croyaient perdue.

Style switcher RESET
Color settings
Color1
Color2