le distinguo du coach

Calypso propose à Ulysse  l’ambroisie qui donne l’immortalité des dieux. Là se joue l’homonymie parfaite, de philtre à filtre, dans un vouloir convaincre. Deux visions du monde se confrontent et Ulysse le rusé échappe sans les nier aux charmes de la déesse. Parce que l’humain connaît la relativité des choses la gouvernance instinctive comme émotionnelle s’efface devant la  gouvernance mentale adaptative (CF. les travaux de J. Fradin – distinguo de septembre). Là encore j’userai du vous et rien ne vous empêche de penser à une autre personne.

Deuxième  situation. Vous vivez un moment difficile et face à l’imprévu vous désirez tout contrôler vous appuyant sur les règles. Votre certitude vous rigidifie car avec le temps ce que vous avez vu s’est transformé de réalité en vérité, votre refus d’envisager autre chose est due à votre gouvernance instinctive, émotionnelle ; la peur sans doute d’un changement coûteux en réajustements et en énergie. Avec l’honnêteté intellectuelle d’obtenir réponse, demandez à votre entourage ce qu’il comprend de ces imprévus, ce qu’il croit pouvoir gagner ou apprendre en cette occurrence et interrogez-vous sur ce qui dépend de vous et ce que vous pouvez apporter de vertueux. Vous basculerez dans un mode mental adaptatif qui vous fera saisir la relativité des évènements, des perceptions. Chacun son regard et comme on le dit à Palo Alto, la carte n’est pas le territoire : croyez-vous que le plan du métro reflète le parcours des voies ? Bref tout est relatif.

Style switcher RESET
Color settings
Color1
Color2