le distinguo du coach

A Ithaque les prétendants festoient, sûrs de leur destin, un parmi eux aura Pénélope comme épouse. La chose est simple, sans nuance. Vision binaire, pour moi ou un autre  prétendant, in fine Pénélope sera acquise.
Or la réalité est plus capricieuse, plus complexe et nuancée, demandant ouverture et adaptation; ainsi Ulysse crée-t-il ce champ des possibles.
Le défi inattendu que constitue l’usage de l’arc du maître des lieux, défi relevé par tous et où tous échoueront, sauf Ulysse, en est le symbole.
La binarité se perd en elle-même (il y a toujours plus fort) sauf qu’ici la ruse légitime une reprise en main de la situation. Ulysse, le tiers exclu reprend ses droits par un détail qui n’en est plus un : bander un arc.
La terre inclinée suite à un choc dans le chaos céleste ? Un détail… qui engendre les saisons qui in fine génère la vie, la complexité…
Combien de détails vous ont sortis de la binarité, apportant nuance et complexité à votre existence ?

Style switcher RESET
Color settings
Color1
Color2