le distinguo du coach

Habiter son récit est-ce vivre son histoire ? Pour ne pas finir fou (éventuellement lisez Bernard Stiegler) cherchez et trouvez le (bon) sens. Histoire de, je vous promettais quelques réflexions inspirées par  l’espèce fabulatrice (Nancy Huston ). Souvenons-nous où quérir le sel de notre quotidien.
Allez, une courte excursion réflexive :
Nous avons  aménagé un espace de récit spécifique que nous nommons réalité, ceci au détriment de ce que nous ne voulons pas retenir qui affaiblirait le discours que nous nous servons et qui nous sert.
On ne nait pas en Soi, on y vient, on l’habite et possiblement on s’habite

Je vous souhaite un cheminement fécond.

Style switcher RESET
Color settings
Color1
Color2